I - INTRODUCTION.
 
 

Comme le soulignait l'un des rares sites français traitant des ammonites du Jurassique -Les ammonites de Normandie- (site "mort"?), on est d'emblée surpris, en se promenant sur le web, par l'extrème rareté des sites (sérieux) actuellement consacrés aux Ammonitida, et aux invertébrés fossiles en général.

Le web n'est bien sûr pas un label de qualité pour les professionnels concernés qui dispensent leurs articles dans des revues spécialisées, d'accès réservé ou difficile, et au coût souvent prohibitif ; ceci à confronter avec les sites purement mercantiles, où la paléontologie n'est abordée que comme objet commercial.

Le web constitue pourtant une interface idéale entre amateurs et professionnels et la possibilité pour ces derniers de promouvoir une science, celle de la Terre, souvent jugée obsolète (confer certaines productions hollywoodiennes récentes à gros budget).

Pour un modeste amateur, la création d'un site n'a bien sûr aucune prétention scientifique et ma démarche n'a d'autre motivation que la passion (et l'espoir naïf de stimuler "chez d'autres" un travail de fond sur le sujet qui va suivre, exposé comme il se peut par votre humble narrateur ..).

Le choix restreint à une seule famille d'Ammonitida s'impose évidemment tant le champ d'étude de cet Ordre est vaste.

C'est au cours du Jurassique (ère secondaire) que s'exprime le mieux la valeur biostratigraphique du super Ordre des Ammonoïdea ; aucun groupe d'invertébré fossile ne permet en effet meilleur découpage zonal des dépôts du Jurassique marin, et les biohorizons, unités élémentaires de l'échelle chronobiostratigraphique ainsi définie, offrent une résolution moyenne de 200 000 ans. Comme le rappelle l'un des ouvrages les plus récents consacré à ce sujet (10)," la biostratigraphie reste de loin l'outil le plus performant pour la résolution du temps et la datation des terrains jurassiques".

Ce modeste travail s'intéresse à la famille des Tulitidae, petite branche issue du vaste sous Ordre des Perisphinctina, mais qui "joue un rôle" biostratigraphique majeur sur une période du Jurassique moyen (Dogger) allant du début du Bathonien moyen à la fin du Callovien inférieur.

Embranchement : MOLLUSQUES

Classe : CEPHALOPODES

Super Ordre : AMMONOÏDEA

Ordre : AMMONITIDA

Sous Ordre : PERISPHINCTINA

Super Famille : PERISPHINCTACEAE

Famille : TULITIDAE

Genre : BULLATIMORPHITES